Passeuse d'âmes

     Ou "pratique de dégagement spirituel".

    Aujourd'hui, nous sommes en possession de milliers de témoignages sur les expériences de mort imminente où les personnes qui sont "revenues" nous décrivent avec précision les scènes de réanimation et expliquent voir une Lumière au bout d'un tunnel, accompagnées d'Etres de Lumière, de retrouver des proches et de ressentir un profond sentiment de paix.
Mais, "quelque chose" les a rappelées...

     J'aborde aussi les symptômes d'une perte gémellaire, embryonnaire ou à la naissance.
Ce qui est maintenant révélé comme "syndrome du jumeau perdu" dans de nombreux ouvrages (voir dernier chapitre ci-dessous).

"Soyez le changement que vous voulez
voir dans le monde."
(Gandhi)
Our Team
image-243162-water-1761027__480.jpg
     Votre enfant refuse d'aller se coucher parce qu'il sent ou voit "quelqu'un" dans le coin de sa chambre?   Votre bébé pleure sans raison apparente, vous êtes étonné d'avoir réagi de façon non habituelle, vous vous sentez vidé, vous semblez entendre des voix...?
Ces troubles peuvent être provoqués par une présence d'âmes sur les Personnes ou dans l'habitat : ces âmes sont prisonnières du monde terrestre et physique.
Elles peuvent être présentes dans les mémoires de la terre, des murs ou des objets : les meubles ou bibelots dont nous héritons ou que nous achetons sur les brocantes gardent aussi certaines mémoires d'âmes!
image-243080-02E29467.jpg
     Elles se manifestent afin de trouver de l'aide, un guide pour les amener à la Lumière et poursuivre leur chemin qui leur permettra de se réincarner.
Il reste néanmoins que ces présences sont perturbantes pour nous en provoquant des troubles divers : troubles du sommeil, insomnies, angoisses, changement d'humeur brusque, douleur physique subite et inexpliquée, addiction ou empêchement de sortir d'une addiction...​​​​​​​
     Elles n'ont pas transité dans l'évolution vers le monde spirituel pour diverses raisons.
Elles sont restées près de nous parce qu'elles sont restées attachées à leur terre, à leurs biens matériels, ou aux lieux familiers où elles ont vécu leur vie.
Ces entités peuvent se manifester sur des lieux de bataille, d'histoire, de guerre... souvent depuis des siècles.  Ou des lieux de catastrophe.

     Ces âmes n'ont pas transité vers le monde spirituel parce qu'elles n'avaient pas conscience d'une vie dans l'au-delà.   Ou bien leur mort a été subite et elles n'ont pas terminé un projet et/ou ne comprennent pas qu'elles sont décédées : elles n'acceptent pas leur décès.
Elles peuvent aussi rester attachées aux personnes qu'elles ont laissé parce que le deuil n'a pas été fait, la séparation physique n'est pas acceptée.  Chacun se trouvant alors dans le déni.
Il peut y avoir une demande de pardon, de reconnaissance.
​​​​​​​
image-243167-color-300343__480.jpg
    Le dégagement spirituel de ces âmes se réalise dans l'empathie et l'amour.
La plupart des esprits attachés sont incapables de partir sans assistance, il est donc important pour eux d'être accompagnés : je cherche à les comprendre, je les respecte et je suis dans la compassion avec eux, dans un partage d'amour.
Je leur propose de retrouver leur corps de Lumière et monter dans la Lumière, guidés par leur famille décédée qui les attend et par les Anges.​​​​​​​
     Ensuite, je ramène à la Personne qui est devant moi les énergies dont elle a besoin pour retrouver son unicité et ses énergies vitales.  Je ramène à elle tous les fragments d'âme dont elle a besoin pour continuer son chemin.

     Cette thérapie de dégagement spirituel (ou de libération d'âme) agit sur les blocages ou les perturbations en dégageant une des couches de la problématique énergétique de la Personne.   
Cette étape permet déjà un très beau retour du taux vibratoire des lieux et des personnes.
C'est particulièrement rapide dans l'habitat!
     Et dès l'instant où la Personne retrouve son taux vibratoire optimal, il n'y aura plus d'agression par les entités dans la majorité des cas, parce qu'une entité de bas-astral ne cherchera qu'une personne au bas taux vibratoire en équilibre avec les mêmes énergies faibles ou négatives qu'elle.

image-243174-puzzle-3223941__480.jpg
      J'aimerais ajouter ici quelques lignes qui concernent la problématique du "jumeau perdu".
Alfred et Bettina AUSTERMANN, auteurs de "Le Syndrome du jumeau perdu" en 2007, expliquent : "Un embryon sur dix environ a un jumeau qui souvent disparaît durant la grossesse.  (C'est) pour des milliers de personnes, l'origine méconnue d'un profond sentiment de nostalgie, de mal-être ou de culpabilité...  Dès le premier instant de la conception, nous enregistrons ce qui se passe autour de nous, nous pouvons sentir notre frère ou notre soeur.  Nous entendons son coeur battre.  Un jour cependant, l'autre cesse de grandir.  C'est un choc.
Après la naissance, nous avons oublié.  Sans laisser de traces?"

     De par le vécu des Personnes que je rencontre, il y a celles qui cherchent quelque chose sans savoir, qui cherchent l'autre désespérement et souvent inconsciemment, ou celles qui ne comprennent pas leur profonde nostalgie, leurs difficultés relationnelles ou de couple, etc...  
Je ne fais qu'identifier la problématique et la libération de l'âme, des deux âmes, ce qui permet de déprogrammer des croyances limitantes et d'apporter une certitude sur ce que la Personne ressentait dans son for intérieur.  
Pour d'autres Personnes, il faudra un accompagnement spécifique pour les aider à se re-construire.
     La rencontre avec le jumeau "retrouvé" est toujours empreinte de beaucoup d'émotions, de soulagement, et de libération d'être : cette révélation est souvent synonyme de retour à son Soi, à ses valeurs, à son entièreté!

image-243173-b3bc4f5e-9c21-4156-aef3-008913cbb6f5.jpg